Premières étapes

Journée mondiale de la justice sociale
20 février 2021

En vedette dans R4R

Ressources pour approfondir l'apprentissage

La Journée mondiale de la justice sociale a été mise en place en 2007 par l’Assemblée générale des Nations Unies, pour appuyer les efforts internationaux vers l’éradication de la pauvreté, ainsi que la promotion du plein emploi, de l’égalité d’accès et de l’équité pour tous.

Célébrée le 20 février, elle est l’occasion pour les élèves canadiens d’en apprendre davantage sur les injustices affectant des millions de gens en raison de leur sexe, de leur âge, de leur race, de leur origine ethnique, de leur religion, de leur culture ou d’un handicap. Le thème de cette année est "Un appel à la justice sociale dans l’économie numérique" met l'accent sur la façon dont la disparité croissante à l'accès aux technologies de l'information et à l’internet aggrave les inégalités existantes entre les pays et les individus riches et pauvres. 

Les élèves et les enseignants sont encouragés à réfléchir à la façon dont cette fracture numérique constitue un obstacle au bien-être social auquel des millions de personnes sont confrontées en raison du sexe, de l'âge, de la race, de l'ethnie, de la religion, de la culture ou du handicap.

Pourquoi s'intéresser à la justice sociale?                                

  • Plus de 60 pour cent de tous les travailleurs n'ont aucun type de contrat de travail (NU)       
  • En 2019, plus de 212 millions de personnes étaient sans emploi, par rapport à 201 millions les années précédentes.                                                                                                  
  • Moins de 45 pourcent des travailleurs salariés sont employés à plein temps et de façon permanente, et même cette proportion est en baisse.                                                                               
  • 1,5 million d’enfants sous l’âge de cinq ans sont décédés de maladies évitables par la vaccination. (Organisation mondiale de la Santé).
  • 800 millions de personnes n’ont présentement pas accès à l’eau potable (UNESCO)
  • Présentement les forces armées de 20 pays recrutent des enfants soldats âgés de moins de 18. (Child Soldiers International)
  • Le taux de tuberculose est 10 à 30 fois plus élevé dans les populations amérindiennes que chez le reste des Canadiens (CBC).                                                                                              
  • 82 millions de filles présentement âgées de 10 à 17 ans vont être mariées avant leur 18eanniversaire (Fonds des Nations unies pour la population).
  • 100 millions de femmes de plus seraient vivantes aujourd’hui si elles avaient eu un accès équitable à une nutrition et des soins de santé adéquats (l’Organisation mondiale de la Santé).
  • Des 4,5 millions réfugiés contraints de fuir la Syrie, plus 1 million sont des enfants. (UN HRC)

  • La plupart des migrations sont aujourd'hui directement ou indirectement liées à la recherche d'opportunités de travail décent.                                                                         
  • Les travailleurs migrants représentent 4,4% de tous les travailleurs et ont des taux d'activité plus élevés que les non-migrants dans le monde                                                                               
  • L’écart entre les pauvres et les riches continue à croître et à être source de conflit, autant à l’intérieur des pays qu’entre les pays.
  • La justice sociale est un élément essentiel à la prospérité et à la coexistence pacifique, autant à l’intérieur des pays qu’entre les pays.
  • Assurer un avenir durable à la planète comprend l’obligation de subvenir aux besoins de l’ensemble de ses habitants.

 

L’équipe de Ressources pour repenser invite les enseignants et les élèves à participer à la Journée mondiale de la justice sociale et a mis en vedette des ressources pertinentes à cet enjeu.

Pour plus de renseignements visitez le site Journée mondiale de la justice sociale