Premières étapes

Journée internationale de la protection de la couche d’ozone :
16 septembre 2019

En vedette dans R4R

Ressources pour approfondir l'apprentissage

’Assemblée générale a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de celle de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone, Journée internationale de la protection de la couche d’ozone. 

Ce traité international a été promulgué pour protéger la couche d’ozone en éliminant l’utilisation de substances destructrices d’ozone et a conduit à l'élimination de 99% des produits chimiques qui appauvrissent la couche d'ozone dans les réfrigérateurs, les climatiseurs et de nombreux autres produits. L’abandon progressif des substances qui appauvrissent la couche d’ozone a non seulement aidé à protéger la couche d’ozone, mais a également contribué aux efforts déployés à améliorer la santé de l'homme et de l'écosystème en limitant les rayons UV nocifs. L’élimination progressive des HFC et CFC a aussi largement contribué à la lutte contre le changement climatique en réduisant la concentration atmosphérique de ces contributeurs connus au réchauffement climatique.   

Le thème de cette année « 32 ans et en voie de guérison » célèbre plus de trois décennies de coopération internationale remarquable en vue de protéger la couche d'ozone et le climat au titre du Protocole de Montréal. Cela nous rappelle que nous devons continuer sur notre lancée pour assurer une population et une planète en bonne santé.

Au cours de cette « semaine de l’ozone » spéciale, les éducateurs des écoles primaires et secondaires à travers le monde sont encouragés à organiser des activités en classe qui mettent l’accent sur des sujets liés à la couche d'ozone et aux changements climatiques.


Pourquoi se préoccuper de la couche d’ozone?

  • La couche d’ozone est un bouclier atmosphérique qui protège la vie sur terre des niveaux létaux de rayonnement ultraviolet émis par le soleil.                                                          
  • L’amincissement de la couche d’ozone est directement lié à l’augmentation du nombre de cancers de la peau.                                                                                                        
  • À cause de l’augmentation du rayonnement ultraviolet, certaines régions du monde ont connu jusqu’à 50% de chute de rendement de leurs cultures agricoles. L’amincissement de la couche d’ozone a aussi contribué à la diminution du phytoplancton, qui est à la base de toute chaîne alimentaire marine.                                                                                      
  • Des produits dégageant des substances appauvrissant la couche d’ozone sont encore fabriqués et utilisés de par le monde.                                                                                  
  • Plusieurs substances appauvrissant la couche d’ozone peuvent demeurer actives dans l’atmosphère pour cinquante ou même cent ans suivant leur émission.                                   
  • La plupart des substances appauvrissant la couche d’ozone sont aussi des gaz à effet de serre.
  • Les efforts de protection à ce jour font la différence. Certaines parties de la couche d'ozone se sont rétablies à un rythme de 1 à 3% par décennie depuis 2000. Aux taux prévus, l'ozone de l'hémisphère Nord et des latitudes moyennes devrait guérir complètement d'ici les années 2030. Le trou béant de la couche d'ozone antarctique devrait disparaître dans les années 2060.                                                                                                            
  • Les efforts de protection de la couche d'ozone ont également contribué à la lutte contre le changement climatique en évitant les émissions d'environ 135 milliards de tonnes d'équivalent en dioxyde de carbone entre 1990 et 2010

L’équipe de Ressources pour Repenser invite les enseignants et les élèves à participer à la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone. Les ressources mises En vedette proposent des activités pertinentes pour la souligner. 

Pour un supplément d’information et d’autres idées d’activités, nous vous invitons à consulter le site web de la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone.